Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Google est leader dans le domaine des moteurs de recherche.

Un des domaines dans lequel Google tente de percer est celui des navigateurs internet.

Aux cotés de Safari, Firefox, Opera, et Explorer, voilà donc un nouveau venu : Google Chrome

Présentation de Google Chrome :

Chrome est un navigateur web moderne qui se base sur le projet open source Chromium. En revanche Google Chrome est sous licence libre.
L'annonce a été faite le 1er septembre 2008, alors que la première version Beta est sorti le lendemain. Cette version n'est disponible uniquement pour
Windows. Les versions Mac et Linux de Chrome sont toujous en développement. En revanche Chromium est également disponible sur Mac et Linux.

Aujourd'hui Chrome est disponible sur Windows XP SP2 et Vista.

En mai 2009, Chrome est le 4ème navigateur le plus utilisé.

La "machine" JavaScript utilisé dans Chrome fait partie d'un projet de développement séparé, afin d'être plus efficace.

Chrome se veut être plus stable, plus rapide est plus sûr que ces concurents, tout en restant performant et offrant de nombreuses fonctionnalités.

L'interface de Chrome est sobre, et apporte des nouveautés, qui ont été implémenté rapidement avant de l'être dans les produits concurents.

<hrdata-mce-alt="Architecture de Chrome" class="system-pagebreak" title="Architecture de Chrome" />

Architecture de Chrome :

Chrome a été repenser complètement, ainsi, les équipes de dévelloppement se sont décider à ne pas mettre en série tous les processes, mais de créer un processe séparé pour le rendu html, l'excecussion d'un JavaScript, ou le lancement d'un Plugin. De ce fait par exemple, le plantage de l'excecussion d'un JavaScript, n'a pas d'influence sur le reste de la fenêtre. D'autre par, chacun onglet est ainsi excecuté dans un Processe séparé, qui se trouve ainsi isolé les uns des autres.

Dans les faits, lorsque vous naviguez dans un onglet, qui utilise un JavaScript important, le temps d'excecution de celui-ci n'influencera pas l'affichage d'une page dans un autre onlget. De plus lorsque qu'un bug affecte l'affichage correcte d'une page, il ne bloque pas l'ensemble des onglets. 

L'utilisation de processes différents par onglet ouvert, permet de mieux gérer l'allocation mémoire. Il n'y a pas de risque de mémoire corrompu lors de la fermeture d'un onglet. Si vous en ouvrez un nouveau, dans le cas où la mémoire n'a pas été vidé entièrement ou correctement, l'allocation de la mémoire ne grandit pas démesurément ! Avec Chrome lors de la fermeture d'un onglet et donc d'un processe, la mémoire est complètement libéré. 

L'affichage des pages utilise le moteur WebKit, (qui est notemement utilisé par Safari et développé entre autre par Apple). Le choix s'est porté sur ce moteur, parce qu'il est rapide, qu'il est également utilisé dans Androïd et qu'il est facile à implétementer. 

Le moteur JavaSript est développé en interne, par un équipe indépendante, et porte le nom de JavaSript Virtual Machine ou V8. Cette machine Virtuel est développé par une équipe Danoise, qui est spécialisé dans la virtualisation. Dans cette version de moteur de JavaScript, l'accent a été mis sur l'idée de générer du Code Machine, qui peut être directement interprété par le CPU. D'autre part une gestion optimisée des données qui ne sont plus nécessaire a été effectuée.

L'indépendence du V8 par rapport au moteur de rendu de page web, permet une intégration dans d'autres projets nécessitant un morteur de JavaScript.

<hrdata-mce-alt="Fonctionnalités de Google Chrome" class="system-pagebreak" title="Fonctionnalités de Google Chrome" />

 

Fonctionnalités de Google Chrome :

La fonctionnalité qui est la plus visible lors de l'ouverture de Google Chrome, est l'utilisation d'onglet. Chaque onglet étant un processus indépendant, il peut être manipulé sans risque et à volonté. Les onglets peuvent naviguer de fenêtre en fenêtre, peuvent se dissocier d'une fenêtre, ou au contraire l'intégrer. 

Chaque onglet comporte ses propres menus, sa propre URL, etc.

La zone habituelement réservé à l'URL, est utilisée pour d'autres informations. Elle permet par exemple d'être le champ de recherche, affiche en plus des propositions de mots-clés les sites que vous avez visités récement, mais aussi les sites populaires que vous n'avez pas encore visité. Ce champ permet aussi une recherche textuelle sur votre historique.

La page d'accueil affiche de façon dynamique les 9 sites les plus visités, ainsi que les derniers sites favoris etc. 
Google Chrome intègre un mode de navigation privé, qui permet de ne pas concerver les données, une fois Chrome quitté toutes les données les cookies sont effacées. Les favories peuvent cependant être lus !

Chrome intègre Google Gears qui permet d'accéder lorsque vous êtes hors connextion à ses données. Une application web peut donc continuer à être utilisée. Cette fonction permet aussi de stocker le résultat de recherche en local sur votre système.

La sécurité est un point important, dès le début de la conception, les développeurs de Chrome ont tenus compte du problème du Phishing (Ameçonage). Les différents onglets étant séparés dans des processes différents, un exécutable, est cantonné dans son processe. C'est pourquoi vous ne pouvez pas être espionné en tapant votre code secret, en bougeant votre souris, et aucun exécutable peut être lancé au démarrage.